Tout savoir sur l'électromagnétisme

Nous vivons dans un bain d’ondes électromagnétiques naturelles. Notre corps énergétique, la terre, le cosmos émettent ce type d’ondes. D’autres viennent de l’activité humaines, de nos appareils électroménagers, et de toutes la technologiques dédiée à la transmission d’informations. Mais sont-elles toutes bonnes pour notre santé ?

Les ondes électromagnétiques sont-elles nocives ?

L’exposition aux champs électromagnétiques (CEM) sur de longues périodes peut provoquer différents troubles. Les personnes électrosensibles (EHS) décrivent de nombreux symptômes :

Les effets biologiques dépendent des fréquences ou de la bande de fréquences du CEM auquel nous sommes exposés :

Les effets les plus importants au niveau biochimique sont souvent liés à des CEM de faible intensité.

Les CEM sont souvent plus dangereux sous forme d’impulsions que de rayonnement continu et uniforme !

Qu'est-ce qu'une onde électromagnétique ?

Les sons sont des ondes acoustiques. Elles se propagent en faisant vibrer des molécules gazeuses et ne peuvent pas se déplacer dans le vide.

Les ondes électromagnétiques (EM) ont la particularité de pouvoir se déplacer dans le vide. Elles s’y propagent à la vitesse de la lumière, soit presque 300 km/s. Dans le cas des ondes EM, on parle de rayonnement car elles ne se propagent pas physiquement ou mécaniquement comme une onde acoustique.

Une onde EM exerce une influence à distance sur des charges électriques (par attirance ou répulsion). Cette influence diminue avec l’éloignement.

Nous sommes baignés par le rayonnement des ondes EM naturelles dont le spectre est immense. Les êtres vivants sont conçus pour vivre avec ce rayonnement naturel qui va des plus basses fréquences au plus hautes.

Tous les CEM naturels sont continus alors que les CEM artificiels sont alternatifs ce qui rend en grand partie les CEM artificiels mauvais pour la santé.

Le compteur Linky

Le compteur linky est dit communiquant car il envoie des informations sur notre consommation via des Courant Porteur en Ligne (CPL) à des fréquences allant de 35 à 90 kHz, jusqu’au concentrateur qui utilise des fréquences d’environ 900 MHz (fréquence de la téléphonie mobile), pour transmettre les données récoltées jusqu’au centre de traitement. Les gammes de fréquences utilisées par le CPL correspondent aux basses fréquences qui ne sont pas dangereuses pour la santé.

compteur-linky-protection
X